Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2017

Yvan Castanou et la bénédiction

Pasteur Yvan Castanou nous parle aujourd’hui de la bénédiction.

 

bénédiction, pasteur yvan castanou, yvan castanou

Yvan Castanou : « Prions pour la bénédiction. Je crois et je confesse que Dieu notre père nous a béni abondamment de toute forme de bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ Jésus. Je reconnais que l’Éternel nous a donné la supériorité sur toutes les nations de la Terre. Je reconnais que Jésus-Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi afin de nous communiquer la bénédiction que Dieu avait déversée sur Abraham. C’est pourquoi dans le nom de Jésus, je confesse que je suis béni, moi pasteur Yvan Castanou, à mon départ et à mon arrivée. Je confesse que le fruit de mes entrailles est béni, le fruit de mes projets, de mes finances est béni, au nom de Jésus. La réussite est mon partage dans toutes mes entreprises et dans mon foyer. Je confesse l’abondance de provisions divines dans mon foyer, dans mes finances, dans ma santé, et celle de mes enfants. Je confesse la faveur divine dans mes entreprises ou dans mon travail, dans mes affaires, au nom de Jésus-Christ. Jésus est venu pour que je reçoive la vie et que je sois dans l’abondance, Pasteur Yvan Castanou. Je confesse que cette vie d’abondance se répand dans tout mon être et qu’elle déborde au travers de moi pour se répandre autour de moi. L’Éternel me rend victorieux sur tous mes ennemis qui s’élèveront contre moi ; ils sortiront par un chemin contre moi. Mais ils s’enfuient par sept chemins au nom de Jésus Christ. Nul ne tient devant moi tant que je vivrai. Aucune âme forgée contre moi ne prospère dans le nom de Jésus. Je confesse que tous mes ennemis sont au marche-pied et que tout complot contre moi est renversé et changé en promotion dans le nom de Jésus. Je proclame, moi pasteur Yvan Castanou, que je suis la tête et pas la queue. Je suis en haut, je ne serai jamais en bas et Dieu me rend capable de vivre une vie libérée de toute forme d’endettement dans le nom de Jésus. L’Éternel libère en moi sa créativité, son inspiration, son illumination et sa diligence. Il me fait prospérer dans tout ce que j’entreprends. Je prospère dans ce pays où je me trouve et je prends des territoires au niveau économique, au niveau financier, au niveau spirituel, au niveau émotionnel dans le nom de Jésus. Pasteur Yvan Castanou suis béni pour être une source de bénédiction. Je laisserai un héritage aux enfants de mes enfants. Comme Abraham, j’appartiens à la génération de la nouvelle alliance, à la génération de la bénédiction. Et je proclame que de mes entrailles sortiront des champions, des princes et des princesses qui possèderont ce pays pour Christ. La bénédiction de l’Éternel m’enrichit et il n’y ajoute aucun chagrin. Je confesse que je règne maintenant ici-bas, avec Christ, Amen. »

10/04/2017

La signification de la résurrection, pasteur Castanou fait le point !

La signification de la résurrection de notre Seigneur est d'abord visible dans l'unicité de sa résurrection à partir des morts. Il existe plusieurs facettes de l'unicité de la résurrection de notre Seigneur sur laquelle Yvan Castanou se concentrera dans cet article :

 La résurrection de Jésus-Christ comme une divinité

Jésus-Christ n'était pas un simple mortel qui est ressuscité de la mort le matin de Pâques, mais le Fils de Dieu. Tout au long de sa vie, Jésus avait prétendu être le Fils de Dieu, pour lequel les chefs religieux cherchaient à le faire disparaitre (Jean 8: 31-59). A la vue de la mort de notre Seigneur, un soldat qui se trouvait à proximité a déclaré: «Vraiment cet homme était le Fils de Dieu!» (Marc 15:39). Au-delà de cela, la résurrection était une preuve positive que le Seigneur Jésus était le Fils de Dieu, comme il l'avait déclaré (Romains 1: 3-4).

La résurrection de notre Seigneur comme une nécessité

La mort de Christ était la mort de celui qui était sans péché, au nom de ceux qui étaient pécheurs, rappelle pasteur Yvan.C. Au cours des années, certains ont cherché à montrer que la mort du Christ était moins noble qu'elle ne l'était. Quelques-uns ont pensé que c'était la folie de notre Seigneur qui a provoqué sa mort. Après tout, ils pourraient dire: Il a fait des réclamations ridicules d'être Dieu lui-même, et Il a continuellement offensé les chefs religieux en les attaquant publiquement et en les ridiculisant. Il n'est pas étonnant qu'il soit mort, d'aucuns diront que ce «homme» n'avait pas le sens de reconnaître sa propre humanité ou la diplomatie pour apaiser la structure de pouvoir de ce jour.

La résurrection de Jésus-Christ était unique

Jamais une personne n'avait été élevée de la tombe de manière à être complètement transformée et donc au-delà des doigts glacés de la mort. La résurrection de notre Seigneur a été la première résurrection authentique de l'histoire de l'homme. Sa résurrection est appelée «les premiers fruits», car il y en aura beaucoup qui suivront après lui (1 Corinthiens 15:23).

Castanou Yvan