Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/09/2017

Les finances

Prions pour les finances. Moi pasteur Yvan Castanou reconnais et confesse que Jésus Christ à la croix s’est fait pauvre de riche qu’il était afin que par sa pauvreté je sois enrichi. Il a souffert la faim, afin que je sois nourri, la soif afin que je sois rassasié et la nudité afin que je sois revêtu Il est venu pour que je reçoive la vie et que je sois dans l’abondance.

Je reconnais que c’est l’Éternel qui me rend capable moi pasteur Yvan Castanou de générer, de créer, de perpétuer la prospérité afin de confirmer son alliance faîte avec Abraham. Je confesse que les jougs de la pauvreté et du manque sont détruits dans ma vie au nom de Jésus. Je suis libéré de l’emprise de la paresse et mon intelligence est renouvelée.

La bénédiction de l’Éternel m’enrichit et me rend productif. L’Éternel me fournit la semence à planter et le pain à manger. J’ai Yvan Castanou une mentalité de producteur et non de consommateur dans le nom de Jésus. Je reçois des idées créatrices, je reçois de l’imagination et de l’inspiration divine afin de créer de la richesse dans le nom de Jésus. Je sème abondamment et je moissonnerai abondement. Je confesse moi Pasteur Yvan Castanou que la richesse acquise par les injustes m’est destinée dans le nom de Jésus. Je brise le joug de l’ignorance dans ma vie et je confesse que la connaissance est mon partage.

L’Éternel m’instruit, il me montre la voie que je dois suivre. Il me conseille et a le regard sur moi. Je confesse que l’Éternel me met en contact avec les personnes qui m’aideront à acquérir l’instruction et l’intelligence financières dans le nom de Jésus. L’Éternel me préserve de l’influence et des conseils des personnes négatives sans vision, sans objectifs et sans stratégie pour leur propre vie. Tout ce que j’entreprends prospère. Je suis libéré du joug de l’endettement et je reçois la sagesse divine afin de multiplier tout ce que l’Éternel met entre mes mains. Je confesse que l’ennemi qui dérobait mes finances ne dérobera plus parce que j’obéis aux lois de l’Éternel.

Je choisis d’honorer Dieu par la dime de tous mes revenus, car je reconnais que la dime ne m’appartient pas. En libérant ma dime, mes ressources ne diminuent pas, bien au contraire. Je libère une semence qui est investie dans mon futur et dans celui de mes descendants après moi dans le nom de Jésus. En donnant régulièrement mes offrandes, je confesse que les écluses des cieux s’ouvrent pour moi et je vois se déverser la bénédiction en abondance. Je donne afin de recevoir car je reconnais que c’est le secret de l’abondance et de la multiplication. Je suis libéré de la peur de donner car je reconnais que je recevrais toujours de la vie, ce que j’ai semé. Je sais que les pauvres resteront pauvres tant qu’ils ne choisiront pas de donner mais plutôt de recevoir.

Mais moi pasteur Yvan Castanou, je choisis l’obéissance aux principes bibliques car je sais qu’ils sont la clé de ma prospérité financière. Jésus Christ s’est volontairement fait pauvre pour moi à la croix afin que je sois enrichi, c’est pourquoi j’accepte sa richesse car elle m’est donnée afin que je sois une source de bénédiction pour le royaume de Dieu, pour ma famille, et pour ceux qui sont dans le besoin. Je confesse que je règne dès maintenant ici-bas avec Christ, Amen.

21/08/2017

Yvan Castanou et la bénédiction

Pasteur Yvan Castanou nous parle aujourd’hui de la bénédiction.

 

bénédiction, pasteur yvan castanou, yvan castanou

Yvan Castanou : « Prions pour la bénédiction. Je crois et je confesse que Dieu notre père nous a béni abondamment de toute forme de bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ Jésus. Je reconnais que l’Éternel nous a donné la supériorité sur toutes les nations de la Terre. Je reconnais que Jésus-Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi afin de nous communiquer la bénédiction que Dieu avait déversée sur Abraham. C’est pourquoi dans le nom de Jésus, je confesse que je suis béni, moi pasteur Yvan Castanou, à mon départ et à mon arrivée. Je confesse que le fruit de mes entrailles est béni, le fruit de mes projets, de mes finances est béni, au nom de Jésus. La réussite est mon partage dans toutes mes entreprises et dans mon foyer. Je confesse l’abondance de provisions divines dans mon foyer, dans mes finances, dans ma santé, et celle de mes enfants. Je confesse la faveur divine dans mes entreprises ou dans mon travail, dans mes affaires, au nom de Jésus-Christ. Jésus est venu pour que je reçoive la vie et que je sois dans l’abondance, Pasteur Yvan Castanou. Je confesse que cette vie d’abondance se répand dans tout mon être et qu’elle déborde au travers de moi pour se répandre autour de moi. L’Éternel me rend victorieux sur tous mes ennemis qui s’élèveront contre moi ; ils sortiront par un chemin contre moi. Mais ils s’enfuient par sept chemins au nom de Jésus Christ. Nul ne tient devant moi tant que je vivrai. Aucune âme forgée contre moi ne prospère dans le nom de Jésus. Je confesse que tous mes ennemis sont au marche-pied et que tout complot contre moi est renversé et changé en promotion dans le nom de Jésus. Je proclame, moi pasteur Yvan Castanou, que je suis la tête et pas la queue. Je suis en haut, je ne serai jamais en bas et Dieu me rend capable de vivre une vie libérée de toute forme d’endettement dans le nom de Jésus. L’Éternel libère en moi sa créativité, son inspiration, son illumination et sa diligence. Il me fait prospérer dans tout ce que j’entreprends. Je prospère dans ce pays où je me trouve et je prends des territoires au niveau économique, au niveau financier, au niveau spirituel, au niveau émotionnel dans le nom de Jésus. Pasteur Yvan Castanou suis béni pour être une source de bénédiction. Je laisserai un héritage aux enfants de mes enfants. Comme Abraham, j’appartiens à la génération de la nouvelle alliance, à la génération de la bénédiction. Et je proclame que de mes entrailles sortiront des champions, des princes et des princesses qui possèderont ce pays pour Christ. La bénédiction de l’Éternel m’enrichit et il n’y ajoute aucun chagrin. Je confesse que je règne maintenant ici-bas, avec Christ, Amen. »

13/06/2017

5 façons d'entendre Dieu par Yvan Castanou - partie 1

« Je vous avoue que c’est comme ça, quand je suis dans la Gloire, j’ai envie de faire des appels, j’ai envie de dire Aller, on va prier pour telle personne mais en même temps si je fais ça, c’est toute la structure du culte qui est complètement désorganisée parce qu’il y a quand même une parole à donner et qui est importante et ce sont donc parfois des dilemmes un peu compliqués. C’est pour ça que nous prenons aussi le temps parfois de prier le vendredi, amen. Jésus proclamait, enseignait et priait. Amen. Si l’on vient à un culte et on ne fait que prier pour les gens, il n’y a pas de parole, les gens ne sont pas changés. Les gens ne grandissent pas, ne murissent pas, ne changent pas. Donc il faut les deux. Mais nous allons prendre le temps de prier ensemble et il y a des choses d’ailleurs qu’on va arranger, ajuster notamment dans le domaine de la prière. Je n’ai pas dit bienvenue à la famille, cela est sur Internet, ce qui ne peuvent pas être dans un campus parce qu’ils n’ont pas de campus à proximité. Mais ça vient, ça vient, ça vient partout.(Yvan Castanou)

Nous voulons continuer notre rétrospective. On a fait une rétrospective sur connaître Dieu et ce matin j’ai reçu du Saint Esprit, je peux le dire parce que je l’ai reçu. Je fais très attention avec l’expression « Dieu m’a dit ». J’ai reçu la direction de faire la rétrospective sur entendre Dieu. Ce n’était pas forcément acquis, évident, j’attendais d’être convaincu. On va parler de choses dont je n’ai jamais parlé de cette manière-là. Mais cela reste dans la série de la rétrospective. Nous avions introduit la série « entendre Dieu avec moi, entendre Dieu ». On a quasiment fait une partie de l’année sur « entendre Dieu ». On avait commencé cette série en disant qu’entendre Dieu fait partie des deux clés les plus importantes pour opérer sur Terre avec Dieu. C’est-à-dire pour réussir dans toutes tes entreprises, c’est possible, j’ai découvert que c’était possible et on a dit qu’avec Christ il y a trois dimensions qui sont disponibles :

La première dimension c’est être un Christ. La deuxième c’est demeurer un Christ, la troisième c’est opérer un Christ. Dis-moi Amen. Ce sont ces trois dimensions là dans lesquelles on doit opérer. Mais pour cela, il y a deux clés, surtout pour la troisième dimension. Il y a deux clés qui sont indispensables, capitales, vitales et c’est essentiel et Jésus nous demande dans Mathieu 6 :33 en tout temps de chercher. Mais en fait, le texte littéral ça n’est pas chercher. C’est constamment chercher. Parce que quand il dit chercher, demander, on vous donnera le texte grec, continuer de demander. Chercher, continuer de chercher et frapper et continuer de frapper, d’accorder votre priorité sur deux sujets.

Pasteur Yvan Castanou nous dit : Premièrement, chercher, le but c’est de trouver. De trouver la justice de Dieu et le royaume de Dieu. Et tout ce que nous avons enseigné, nous enseignons et nous enseignerons va toujours nous ramener à ces deux clés lorsqu’il s’agit d’opérer. Ces deux clés, ne les oublie jamais parce qu’elles sont le ciment et la fondation de tout ce qu’on va dire, de tout ce qu’on a déjà dit lorsqu’on parle de la dimension d’opérer, parce qu’il y a être, demeurer et opérer. Tu vois, je te dis des choses simples, comme ça tu n’as pas trop à retenir. Donc on a dit c’est là que nous avions commencé la série entendre Dieu. On avait parlé d’entendre Dieu, on avait parlé des lois du royaume, et la loi de Dieu que dit la loi ? Il y a une loi pour tout. Que dit la loi de Dieu ? Quelle loi de Dieu s’applique dans tel ou tel domaine ? En chaque situation où tu dois opérer, la première question que tu dois te poser c’est « quelle loi de Dieu s’applique dans ce domaine ? Quelle loi du royaume s’applique dans ce domaine ? ».

La deuxième question c’est « que dit la voie du saint esprit pour opérer dans ce domaine ? ». Parce que tu peux connaître la loi mais la loi a des différentes manières d’être à appliquer. Donc même lorsqu’on connaît la loi, on a quand même besoin généralement d’un expert juridique, d’un juriste ou d’un avocat pour nous aider à comprendre quelle loi il faut appliquer et comment on fait pour l’appliquer. C’est bien de connaître la loi mais ce n’est pas suffisant. Tu as besoin d’un avocat.

Donc nous avions dit que Dieu parle. Et on se demande si quelqu’un arrive à l’entendre aujourd’hui. Dieu parle. J’espère que chacun d’entre nous a fait des progrès significatifs dans sa capacité à entendre Dieu. C’était quasiment le thème de l’année. On a dit que Dieu parle de plusieurs manières. A chacun d’entre nous, en fonction de sa volonté souveraine, Dieu parle à chacun d’entre nous en fonction également de notre vocation propre. Vous allez vous rendre compte que la manière dont Dieu parle à un évangéliste n’est pas la même manière dont il va parler à un prophète ou à chacun d’entre nous. Le plus important, c’est que Dieu parle. Alors chez certains, il parle par les songes. Il ne faut pas demander à Dieu de te parler d’une manière spécifique, il faut demander à Dieu de te parler. Dis-moi Amen, ajoute Yvan Castanou

Chez certains donc Dieu parle par les songes, chez d’autres il parle par les visions, chez d’autres encore il parle par des extases et chez d’autres encore il parle par des paroles de connaissance. Je parle de parole de connaissance assez précise, je ne parle pas des paroles de connaissance qui disent « Le seigneur me dit qu’il y a quelqu’un dans la salle qui a un vêtement bleu, lève-toi ». La bonne nouvelle que j’ai pour toi ce matin c’est que quelque soient les manières dont Dieu parle, il y a des dénominateurs communs, c’est-à-dire il y a des manières de parler de Dieu, des manières d’entendre Dieu que l’on retrouve chez tout le monde sans exception. Tout le monde n’aura pas des songes, des visions, des extases, des visions fermées, ouvertes…non. Tout le monde n’aura pas des paroles de connaissance mais tout le monde va expérimenter les différentes manières d’entendre Dieu que je vais reprendre dans notre rétrospective. Et en réalité, je n’ai même pas développé ça quand j’ai parlé d’entendre Dieu. Du moins, certains d’entre eux. Dieu parle !

Alors le plus simple : premièrement, Dieu parle par sa parole. Ça tu le sais déjà, tout le monde l’a dit pendant la conférence. Lorsque tu lis la Bible, Dieu te parle à travers les versets que tu lis et notamment lorsque tu médites la parole, Dieu parle. Ainsi tu ne peux pas dire que tu n’as jamais entendu Dieu. Ouvre la Bible, apprend à méditer et tu verras que Dieu te parle à travers la méditation. Dis-moi Amen.

Deuxièmement, Dieu parle à travers les prédicateurs. Comme ça tu ne pourras pas dire « Dieu ne m’a jamais parlé » parce que si tu as déjà écouté un prédicateur une seule fois du moins un prédicateur qui parle inspiré par le Saint Esprit alors tu entends Dieu te parler à travers les prédicateurs. A quoi sais-tu que Dieu est en train de te parler à travers un prédicateur ? Lorsque quand un prédicateur est en train de parler, ton cœur est en train de brûler au-dedans de toi, tu sens, tu sais alors que Dieu est en train de te parler. Ce n’est pas parce qu’un prédicateur parle que Dieu parle, c’est important. Dieu parle par les prédicateurs, Luc 24 :32 « Et ils se dirent l’un à l’autre : notre cœur ne brûlait-il pas au-dedans de nous, lorsqu’il nous parlait en chemin et nous expliquait les écritures. » Lorsque Dieu parle, tu sens que ton cœur est en train d’être embrasé à l’intérieur, tu sens qu’une voix t’interpelle, et Dieu parle à travers les prédicateurs. Dis-moi Amen.

Pasteur Yvan Castanou