Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2017

La signification de la résurrection, pasteur Castanou fait le point !

La signification de la résurrection de notre Seigneur est d'abord visible dans l'unicité de sa résurrection à partir des morts. Il existe plusieurs facettes de l'unicité de la résurrection de notre Seigneur sur laquelle Yvan Castanou se concentrera dans cet article :

 La résurrection de Jésus-Christ comme une divinité

Jésus-Christ n'était pas un simple mortel qui est ressuscité de la mort le matin de Pâques, mais le Fils de Dieu. Tout au long de sa vie, Jésus avait prétendu être le Fils de Dieu, pour lequel les chefs religieux cherchaient à le faire disparaitre (Jean 8: 31-59). A la vue de la mort de notre Seigneur, un soldat qui se trouvait à proximité a déclaré: «Vraiment cet homme était le Fils de Dieu!» (Marc 15:39). Au-delà de cela, la résurrection était une preuve positive que le Seigneur Jésus était le Fils de Dieu, comme il l'avait déclaré (Romains 1: 3-4).

La résurrection de notre Seigneur comme une nécessité

La mort de Christ était la mort de celui qui était sans péché, au nom de ceux qui étaient pécheurs, rappelle pasteur Yvan.C. Au cours des années, certains ont cherché à montrer que la mort du Christ était moins noble qu'elle ne l'était. Quelques-uns ont pensé que c'était la folie de notre Seigneur qui a provoqué sa mort. Après tout, ils pourraient dire: Il a fait des réclamations ridicules d'être Dieu lui-même, et Il a continuellement offensé les chefs religieux en les attaquant publiquement et en les ridiculisant. Il n'est pas étonnant qu'il soit mort, d'aucuns diront que ce «homme» n'avait pas le sens de reconnaître sa propre humanité ou la diplomatie pour apaiser la structure de pouvoir de ce jour.

La résurrection de Jésus-Christ était unique

Jamais une personne n'avait été élevée de la tombe de manière à être complètement transformée et donc au-delà des doigts glacés de la mort. La résurrection de notre Seigneur a été la première résurrection authentique de l'histoire de l'homme. Sa résurrection est appelée «les premiers fruits», car il y en aura beaucoup qui suivront après lui (1 Corinthiens 15:23).

Castanou Yvan

 

21/03/2017

Jésus et les femmes dans l'évangile de Jean

Récemment, la question des «femmes dans le ministère» a joué un rôle de premier plan dans de nombreuses églises. Les femmes, comme les hommes, sont appelés à servir dans l'église et dans le monde. Le débat porte sur la nature et les formes d'expression qui conviennent aux femmes au sein du ministère, Castanou Yvan.

 

femmes,yvan castanou,évangile

Les femmes : des ministres actifs et novateurs du Royaume de Dieu

 

Dans cette partie, le pasteur Y. Castanou se concentrera sur l’Évangile de Jean pour vous aider à découvrir la compréhension de Jésus du ministère des femmes. Ainsi,le récit de Jean révèle une certaine sensibilité et un profond respect à l'égard des femmes dans la vie de Jésus. Et notez que le Jeannin Jésus n'est pas présenté comme cherchant à modifier le rôle féminin prévalent dans le judaïsme. Au contraire, Jésus appelle les femmes au ministère public et les affirme face à l'opposition masculine.

 

Les grandes conversations de Jésus avec les femmes

 

Dans l'histoire des religions, l'initiative intellectuelle des femmes n'étaient pas encouragées. Ainsi, en raison du manque de capacité intellectuelle de la femme, elle a été exclue du rôle de témoin. Josèphe déclare dans ses Antiquités que «le témoignage des femmes n'est pas accepté comme valable en raison de la légèreté et de l'impétuosité du sexe féminin» (Swidler, 115).

Bien que Jésus n'a pas systématiquement expliqué son enseignement sur les femmes, sa manière de traiter les femmes a démontré son attitude personnelle à leur égard. Les implications de ses rencontres avec les femmes mettent en évidence le rôle qu'il attendait d'elles en tant que partenaires égaux des hommes. Certaines des plus grandes conversations jamais rapportées entre Jésus et les femmes se trouvent dans l'Évangile de Jean:

 

1) Jésus a une discussion théologique avec la Samaritaine dans laquelle il révèle son identité

comme le Messie longtemps attendu.

 

2) Jésus a une conversation avec Marthe concernant la résurrection.

 

3) Jésus choisit d'envoyer le message de sa résurrection à ses disciples par Marie-Madeleine.

 

Dans le Royaume de Dieu, il n'y a ni homme, ni femme en Christ, selon Paul. Aujourd’hui, les femmes jouent un rôle important dans tous les domaines de notre société, notamment à l’Église. Je crois qu'il est désormais temps de pratiquer la vision de Jésus dans toute sa plénitude, avance Yvan Castanou.

 

Yvan.C (pasteur principal de l’Église ICC)

03/03/2017

L’élection divine est-elle un mystère ? Yvan Castanou

L’élection divine est souvent contestée  par un certain nombre de  de personnes, même si des textes bibliques révèlent  son authenticité. L’élection divine désigne la volonté absolue du seigneur (Yvan Castanou). Ainsi, dans la configuration actuelle  de nos organisations, un président désigne ses diplomates  sur la base de sa seule volonté discrétionnaire et n’a donc pas à se justifier.

Paul explique  explique cette élection divine comme suit 

« 11 Or, le Seigneur a un dessein qui se matérialise  conformément à son choix et qui dépend, non des plaidoiries des hommes, mais exclusivement de la détermination de celui qui appelle. Et pour que ce dessein demeure, c’est avant même la naissance de ces enfants,  12 que le Seigneur dit à Rebecca : L’aîné sera assujetti au cadet.

13 Ceci s’accommode avec cette autre parole de l’Écriture : J’ai aimé Jacob et pas Esaü. 14 Mais alors, que dire ? L’éternel serait-il inégal ? Loin de là (pasteur Yvan Castanou) !

15 Car, il a dit à Moïse : je ferai grâce à qui je veux faire grâce, j’aurai pitié de qui je veux avoir pitié. 16 Cela ne résulte donc ni de la volonté de l’homme, ni de ses efforts, mais de Dieu qui fait grâce. 17 Dans  l’Écriture, le Seigneur dit au souverain du peuple égyptien : Voici, pourquoi je t’ai fait parvenir où tu es : pour montrer en toi ma puissance, et pour que, sur la terre entière, on proclame qui je suis. 18 Ainsi donc, Dieu fait grâce à qui il veut et il endurcit qui il veut. », Romains 9.11-18 versions du Semeur.

Castanou Y