Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/03/2017

Jésus et les femmes dans l'évangile de Jean

Récemment, la question des «femmes dans le ministère» a joué un rôle de premier plan dans de nombreuses églises. Les femmes, comme les hommes, sont appelés à servir dans l'église et dans le monde. Le débat porte sur la nature et les formes d'expression qui conviennent aux femmes au sein du ministère, Castanou Yvan.

 

Les femmes : des ministres actifs et novateurs du Royaume de Dieu

 

Dans cette partie, le pasteur Y. Castanou se concentrera sur l’Évangile de Jean pour vous aider à découvrir la compréhension de Jésus du ministère des femmes. Ainsi,le récit de Jean révèle une certaine sensibilité et un profond respect à l'égard des femmes dans la vie de Jésus. Et notez que le Jeannin Jésus n'est pas présenté comme cherchant à modifier le rôle féminin prévalent dans le judaïsme. Au contraire, Jésus appelle les femmes au ministère public et les affirme face à l'opposition masculine.

 

Les grandes conversations de Jésus avec les femmes

 

Dans l'histoire des religions, l'initiative intellectuelle des femmes n'étaient pas encouragées. Ainsi, en raison du manque de capacité intellectuelle de la femme, elle a été exclue du rôle de témoin. Josèphe déclare dans ses Antiquités que «le témoignage des femmes n'est pas accepté comme valable en raison de la légèreté et de l'impétuosité du sexe féminin» (Swidler, 115).

Bien que Jésus n'a pas systématiquement expliqué son enseignement sur les femmes, sa manière de traiter les femmes a démontré son attitude personnelle à leur égard. Les implications de ses rencontres avec les femmes mettent en évidence le rôle qu'il attendait d'elles en tant que partenaires égaux des hommes. Certaines des plus grandes conversations jamais rapportées entre Jésus et les femmes se trouvent dans l'Évangile de Jean:

 

1) Jésus a une discussion théologique avec la Samaritaine dans laquelle il révèle son identité

comme le Messie longtemps attendu.

 

2) Jésus a une conversation avec Marthe concernant la résurrection.

 

3) Jésus choisit d'envoyer le message de sa résurrection à ses disciples par Marie-Madeleine.

 

Dans le Royaume de Dieu, il n'y a ni homme, ni femme en Christ, selon Paul. Aujourd’hui, les femmes jouent un rôle important dans tous les domaines de notre société, notamment à l’Église. Je crois qu'il est désormais temps de pratiquer la vision de Jésus dans toute sa plénitude, avance Yvan Castanou.

 

Yvan.C (pasteur principal de l’Église ICC)

03/03/2017

L’élection divine est-elle un mystère ?Yvan Castanou

L’élection divine est souvent contestée  par un certain nombre de  de personnes, même si des textes bibliques révèlent  son authenticité. L’élection divine désigne la volonté absolue du seigneur (Yvan Castanou). Ainsi, dans la configuration actuelle  de nos organisations, un président désigne ses diplomates  sur la base de sa seule volonté discrétionnaire et n’a donc pas à se justifier.

Paul explique  explique cette élection divine comme suit 

« 11 Or, le Seigneur a un dessein qui se matérialise  conformément à son choix et qui dépend, non des plaidoiries des hommes, mais exclusivement de la détermination de celui qui appelle. Et pour que ce dessein demeure, c’est avant même la naissance de ces enfants,  12 que le Seigneur dit à Rebecca : L’aîné sera assujetti au cadet.

13 Ceci s’accommode avec cette autre parole de l’Écriture : J’ai aimé Jacob et pas Esaü. 14 Mais alors, que dire ? L’éternel serait-il inégal ? Loin de là (pasteur Yvan Castanou) !

15 Car, il a dit à Moïse : je ferai grâce à qui je veux faire grâce, j’aurai pitié de qui je veux avoir pitié. 16 Cela ne résulte donc ni de la volonté de l’homme, ni de ses efforts, mais de Dieu qui fait grâce. 17 Dans  l’Écriture, le Seigneur dit au souverain du peuple égyptien : Voici, pourquoi je t’ai fait parvenir où tu es : pour montrer en toi ma puissance, et pour que, sur la terre entière, on proclame qui je suis. 18 Ainsi donc, Dieu fait grâce à qui il veut et il endurcit qui il veut. », Romains 9.11-18 versions du Semeur.

Castanou Y

17/02/2017

Yvan Castanou : comment vaincre la peur ?

La peur représente l'une des armes fatales utilisables par l’ennemi pour vous atteindre. Elle est également l'une des plus grandes causes d'échec de notre époque (peur d'échouer, peur du prix à payer, peur de donner, peur du diable, etc.), selon Yvan Castanou, pasteur principal de l'église ICC.

Les grandes formes de peur sélectionnées par Yvan

La peur du rejet

Celle-ci peut vous empêcher de ne pas prendre certaines décisions, à ne pas essayer et à ne jamais vous démarquer des autres, témoigne le pasteur Castanou. Avec cette peur, vous vous comporterez comme les autres au sein de la société. Ainsi, elle vous conduit à rentrer dans le rang, à ne pas déranger les règles établies dans la société. En général, la peur du rejet s'exprime par "que va-t-on penser de moi"? "Et si les autres s'éloignent de moi" etc.

La peur de l'échec

Cette peur, quant à elle, vous empêche à la prise de risque, car la question suivante revient très souvent dans l'esprit "qu'est-ce qui prouve que nous réussirons cette fois-ci"?. Ainsi, nous remettons au lendemain ce que nous pouvons faire aujourd'hui. Elle nous pousse à rester dans notre confort en attendant notre jour de chance.

D'où vient la peur

Depuis tout petit, un enfant éprouve la peur de tomber et la peur des bruits. En revanche, nous apprenons au fur et à mesure les autres formes de peur à l'âge adulte. Ces autres formes de peur proviennent des critiques, des avertissements destructeurs de nos familles (Castanou Yvan).

Les étapes pour vous libérez de la peur

1- Accepter que la peur est une émotion derrière laquelle il y a un esprit qui se cache

2- En face de la peur, faîtes monter l’intensité de la présence divine en vous

3- Étudiez la Parole de Dieu sur cette situation

4- Souvenez-vous de vos succès passés

5- Dominez la peur par l’action

Yvan Castanou