Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/07/2017

Pasteur Yvan Castanou : 5 façons d'entendre Dieu - dernière partie

"« Qu’est ce que Dieu a dit » ? Pasteur, Dieu m’a dit de faire ma propre Eglise. Moi pasteur Yvan Castanou je dis qu’il n’y a aucun problème, mais est-ce que tu es sûr que c’est ce que Dieu a dit ? Quel verset t’a-t-il donné ? J’ai vu tellement de gens s’embrouiller…Accepte que ce que tu dis soit aussi jaugé, pesé, mesuré, évalué par une assemblée qui délibère. Dieu peut te donner une conviction, c’est bien. Mais fais-la peser par les autres. Actes 21 verset 20 à 24, Paul arrive à Jérusalem et puis les anciens de l’Eglise le voient et lui disent : « Frère, combien de milliers de juifs on compte parmi les croyants et tous sont zélés pour la loi. Ils ont entendu dire que Dieu enseigne à tous les juifs vivants parmi les non-juifs, tu leur dis d’abandonner la loi de Moïse, tu leur dirais de ne pas circoncire leurs enfants et de ne pas se conformer aux coutumes. Que faire donc ? Sans aucun doute, une foule se rassemblera car on apprendra que tu es venu (Verset 22). C’est pourquoi fais ce que nous allons te dire. Il y a parmi nous 4 hommes qui ont fait un vœu, prends les avec toi, accomplis la cérémonie de purification avec eux etc. Paul, quand il vient à Jérusalem, les disciples lui disent : « Paul, on sait ce que tu prêches, on sait que tu as raison mais ici là il y a beaucoup de chrétiens d’origine juive qui sont déjà remontés contre toi parce qu’ils ont entendu dire que tu dis de ne plus respecter la loi de Moïse, de ne plus respecter les rituels et si tu viens parler, ils seront déjà échaudés. » Paul fait une chose. Il y a des frères qui ont fait un vœu, prends ces frères avec toi, accomplis la cérémonie de purification donc pratique certains rituels, et c’est ce que Paul a fait. Il ne l’a pas fait parce qu’il était convaincu mais par sagesse. Parce que pour cette circonstance-là, Paul dit « Avec les faibles, je me suis comporté comme un faible, avec les juifs parfois, je me suis comporté comme un juif, avec les non-juifs je me suis comporté comme un non-juif. Je suis sous la loi de Christ mais j’ai appris à me redimensionner pour apprendre à en sauver le maximum. Et dans le cas où je parle là, Paul a suivi la recommandation des disciples, seulement pour ce cas-là. Mon point à moi pasteur Yvan Castanou est le suivant : Dieu peut te parler mais prend le temps d’écouter les conseils des hommes qui sont mâtures parce que Dieu peut te parler à travers les gens. Et c’est pour éviter de se reposer sur la capacité d’une seule personne à entendre Dieu que le Saint Esprit a désiré que la direction par exemple de l’Eglise, et de n’importe quel Ministère ou département dans l’Eglise se fasse de manière collégiale. C’est pour ça qu’à ICC on a un Conseil. Le pasteur ne va pas se lever tout seul et dire « Dieu m’a dit ça alors de manière unilatérale c’est comme ça un point c’est tout ». Non, jamais ! Tu dois concerter. Même si je suis convaincu d’avoir entendu Dieu, je soumets au Conseil et parfois il dit « ça ça n’est pas une bonne idée ». Et quand je l’entends, je réalise que le conseil de Dieu qui est sorti de leur bouche était plus pertinent que ce que j’ai entendu moi-même. Alors je réalise que ce que j’avais entendu, c’était peut-être un mélange de ma chair, de mon âme. Personne n’est parfait et personne ne peut dire qu’il entend Dieu à la perfection. Voilà pourquoi nous devons apprendre à écouter ce que les autres ont à dire lorsqu’ils sont mâtures. Je vois trop de chrétiens qui ne savent pas écouter. Ils sont convaincus que leurs points de vue est le point de vue de Dieu. Moi pasteur Yvan Castanou je vois cela tout le temps. Et vous savez, quand vous dirigez, tout le monde a un avis à donner sur la manière dont il faut diriger. Et tout le monde fait ça au nom de « Dieu m’a dit ». Ce qui est triste, c’est que quand tu n’es pas convaincu, la personne est convaincue elle-même que toi tu es quelqu’un qui t’oppose à Dieu, et que Dieu va te juger. C’est triste. Donc le Dieu que j’entends tous les jours là, il me parle pour d’autres choses. Tu ne penses pas qu’il est capable, quand c’est comme ça on prie, il faut prier et non pas juger car ce que tu as entendu, tu n’es pas certain à  % que c’est Dieu qui te l’a dit. Voilà pourquoi la Bible dit, quand on ne consulte personne, les projets échouent mais lorsqu’il y a beaucoup de conseillers, ils se réalisent. Le Salut est dans un grand nombre de conseillers. Je te supplie de comprendre ça. Voilà pourquoi quand tu penses avoir entendu Dieu, amène-nous ça. Et puis expose, explique, donne tes convictions et puis on écoute, et puis on pose des questions. N’aie pas peur d’exposer ce que tu penses avoir reçu, de le partager avec les autres et de le soumettre à examen. Seigneur m’a dit à moi Pasteur Yvan Castanou « il y a beaucoup de sagesse de Dieu et de conseils de Dieu qui sort à travers la délibération d’un Conseil. » Les disciples ont délibéré entre eux mais quand ils ont fait la lettre, ils ont dit « Il a paru bon au Saint-Esprit et à nous. Cela veut dire que le Saint-Esprit avait agréé ce qui était sorti de leur Conseil. Ça ce n’était que la rétrospective Dieu me parle. Seigneur accorde-nous la grâce de ne pas être endurci et de ne pas nous séduire nous-même par des faux raisonnements. Nous avons tellement vu de personnes sincères être sincèrement dans l’erreur aussi. Seigneur je réalise que je ne connais pas tout, que mon frère ne connait pas tout. Accorde-nous la grâce de réaliser que tu parles de plusieurs manières. Mais ne nous laisse pas sous-estimer la manière dont tu parles à travers un Conseil, à travers aussi la vie de frère et de sœur qui sont spirituellement matures. Combien de croyants ne se sont pas autodétruits parce qu’ils étaient convaincus de t’avoir entendu et qu’ils n’ont pas accepté que ce qu’ils pensaient avoir entendu soit évalué, soit pesé, soit mesuré également par les autres ? Seigneur pardonne-nous. Tellement se sont égarés, convaincus d’être dans le vrai alors que rien n’était certain. Aucun de nous n’a la prétention de croire qu’il est parvenu. Accorde-nous la grâce d’être humble. Accorde-nous la grâce de te chercher, de t’entendre et d’emmener ce que nous croyons avoir entendu auprès des autres,  auprès des anciens, auprès des responsables afin que ce que nous croyons avoir entendu soit également mesuré, pesé, examiné par d’autres. Parce que le Salut est dans un grand nombre de conseillers. Ne nous laisse pas nous isoler avec un grand nombre de certitudes, de convictions proches, je t’en supplie. Sauve-nous, aide-nous, humilie-nous et accorde-nous la grâce d’accepter, de considérer, d’entendre et peut-être que ton conseil, le son de ta voix sortira des réunions, des conseils qui délibèrent. Parce que tu parles aussi à travers les conseils qui délibèrent. Merci pour cette parole. Aide-nous cette semaine à méditer dessus et force-nous à beaucoup plus d’humilité, d’écoute des autres, sans remettre en question, sans vouloir faire preuve d’incrédulité, mais accorde-nous la grâce d’oser dire ce que tu as dit et d’écouter aussi ce que disent les autres. Aide-nous. Je te supplie de ne laisser aucun de nous se disqualifier. Je te supplie de ne laisser aucun de nous devenir juge tellement il serait convaincu d’avoir tout compris et que les autres n’ont rien compris."

Les commentaires sont fermés.