Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/06/2017

5 façons d'entendre Dieu par Yvan Castanou - partie 2

Le pasteur Yvan Castanou continue de nous parler des manières d'entendre Dieu dans la deuxième partie de cette rencontre :

Mais alors, troisièmement, Dieu parle aussi par les circonstances. Dieu parle par les circonstances de la vie. Ça c’est un domaine où Dieu parle souvent et souvent nous n’y prenons point garde. Alors il parle de plusieurs manières. Mais mon expérience m’a montré que lorsque tu pries, Dieu qu’il te parle, notamment sur une personne, qu’il te révèle le fond du cœur d’une personne, la véritable nature d’une personne, la nature de son cœur, souvent il va te parler. Si tu es comme nous et que tu n’as pas de visions, Dieu te parlera par les circonstances et il faut savoir observer les circonstances. Dieu permet, lorsque tu pries, quand tu rencontres quelqu’un, si tu veux te marier, tu vas te parler par les circonstances aussi. Dieu ne te diras pas si ton futur mari est celui en qui il a porté toute son affection, quoiqu’il peut le dire, c’est vrai. Lorsque tu pries et que tu demandes à Dieu de te parler par rapport à quelqu’un, par rapport à une personne, ce n’est pas tout pour le mariage, même pour une relation. Toi tu dis « Parle-moi, révèle-moi cette personne, montre-moi son cœur, c’est là souvent, pas que là, mais là en l’occurrence Dieu peut te parler par les circonstances. Et le défi, c’est qu’on n’y prend point garde. Dieu permettra que les gens posent certains actes, adoptent certains comportements qui révèlent le fond de leur cœur ou leur vraie nature, leur vrai caractère. Pour certains, à travers certains actes, certaines attitudes, certaines paroles même, c’est soit leur légèreté que Dieu va exposer, soit leur consistance et leur crédibilité que Dieu va exposer. Il y a des gens qui vont rester cachés pendant longtemps mais des fois Dieu va permettre à force de prier, Dieu va permettre que même les gens qui aiment se cacher, qui aiment se déguiser, Dieu va permettre qu’ils fassent de faux pas. Un jour tu surprends la personne que tu veux épouser en train d’injurier sa mère au téléphone, Dieu vient de te parler. Dieu vient de te montrer. Donc Dieu parle, et il te révèle le cœur des gens à travers les circonstances. Des fois tu t’intéresses à quelqu’un et tu te rends compte que la personne est en train de dénigrer, de calomnier quelqu’un pour qui tu as du respect. Tu voulais être ami avec la personne et puis tu te rends compte que cette personne est en train de respecter une personne pour laquelle tu as le plus grand respect. A travers ça, Dieu vient de te parler et t’a montré la nature du cœur de cette personne. Si tu commets l’erreur de dire « Non mais c’est quelqu’un de bien », va en paix, tu récolteras le trouble. Tu ne pourras pas dire que Dieu t’avait averti, car Dieu t’avait déjà parlé. Et le Saint Esprit nous dis « Je te parle souvent à travers les circonstances ». Quelqu’un que tu vas épouser te ment déjà avant le mariage, Dieu parle. Dieu parle, mais on ne fait pas attention.

Quatrièmement, Dieu parle par la conscience et par le témoignage intérieur. La conscience c’est la voix intérieure, c’est la voix que tu entends et qui te dis « ce que tu as fait là, ça n’est pas bon. On n’injurie pas ton père, ta mère ni ton pasteur. Ce que tu as fait là, ça n’est pas bon, tu as oublié de prier. » C’est la voix douce qui te parle. La Bible dit : « l’esprit de l’homme est une lampe que l’Eternel a donnée et qui sonde les profondeurs de l’être ».

Ça veut dire que Dieu va souvent te parler par ton esprit. Et quand Dieu te parle par ton esprit, il y a deux modes d’expression : il y a la voix intérieure ou le témoignage intérieur. La voix intérieure c’est une douce voix à laquelle des fois on ne prête pas attention tellement elle est douce. Cette voix intérieure que beaucoup appellent la conscience. Et puis il y a le témoignage intérieur. Le témoignage intérieur ça n’est pas une voix. C’est juste une impression qui est imprimée sur ton esprit, qui est faite sur ton cœur. Tu n’as pas de voix qui te parle mais tu as juste une impression. Tu veux poser un acte et tu n’as pas la paix, tu n’as pas la joie, tu ne te sens pas enthousiaste, tu n’as pas de foi, tu n’as pas de certitude, tu as juste pas envie ou envie, pas tout de suite, après avoir beaucoup prié. Tu n’as une voix qui te dit «n’y vas pas ». C’est juste que quand tu penses à aller, tu n’as pas envie, c’est ce qu’on appelle le témoignage de l’intérieur. Le témoignage de Dieu rend hommage à ton esprit.  « Car ce qui fait notre gloire, dit Paul, c’est ce témoignage de notre conscience, que nous nous sommes conduits dans le monde et surtout à votre égard avec sainteté et pureté devant Dieu, non point avec une sagesse charnelle mais avec la grâce de Dieu. 2 Corinthiens, 1 :12.

La conscience c’est la voix de l’esprit humain, c’est la voix de ton homme intérieur, c’est la petite voix, la voix intérieure. Le défi avec la conscience c’est que sa fiabilité n’est pas certaine à 100% parce qu’elle dépend de la fiabilité de ta conscience donc de ce que tu entends à l’intérieur de toi. Les sons que tu entends, les convictions que tu reçois au plus profond de toi…parce que des fois tu peux entendre la voix qui te parle à l’intérieur. Ton esprit étant né de nouveau, normalement, ce que te dis ta conscience devrait venir du Saint Esprit. Sauf que ça dépend de la nature de ta conscience. Il faut qu’elle soit bonne, il faut qu’elle soit pure, il faut qu’elle soit sans reproche. Il faut pas que tu vives dans le péché ou qu’il y ait des choses que Dieu te dit et que tu ne fasses toujours pas auquel cas tu ne peux pas avoir confiance même dans la voix intérieure que tu entends.

 Pasteur Yvan Castanou

Écrire un commentaire